Le billet de l'automne : à propos d' "authenticité"

         

         Le BILLET du délégué :

        À propos… d'authenticité...

        Contrairement à la plupart des maisons modernes, construites sur catalogue partout de la même façon si ce n’est la présence de quelques artifices néo-régionaux, une maison ancienne porte témoignage sur son pays et son époque. Les paysans n’allaient jamais loin pour chercher leurs matériaux : il fallait éviter les longs charrois et les ressources locales étaient exploitées au maximum. On retrouve dans un bâtiment ancien la structure de la roche, la couleur de la terre, l’essence de la forêt et cela permet presque toujours une parfaite intégration au paysage.

Les régions avaient leurs modes constructifs propres, issus de l’expérience accumulée des précédentes générations et du climat. La fonction et la nécessité créaient la forme. Ainsi,chaque pays, au sens de petite région, avait ses spécificités et souvent les constructions variaient d’un village à l’autre.

Les maisons reflétaient souvent le niveau social de leur propriétaire. Chez les plus modestes il n’y avait aucune volonté de se démarquer ; les autres ne dédaignaient pas quelques éléments distinctifs : porte d’entrée, éléments décoratifs ou recherche de symétrie. Cela nous permet aujourd’hui de mieux comprendre les hommes, bâtisseurs et habitants, qui composaient la société d’autrefois.

Une maison ancienne n’est pas seulement un bel objet, c’est également un bâtiment qui, pour peu qu’il ait gardé son authenticité, raconte une histoire.

Sachons garder cette authenticité. Sans elle, l’histoire est oubliée et le charme disparaît !

Patrick DEJUST, Délégué de la Sarthe